Centre national pour l'information et la promotion du tourisme Tismana

Objectifs touristiques

Aires naturelles protégées

 La ville de Tismana compte un grand nombre de zones naturelles protégées, d’intérêt national et des monuments de la nature:

La Réservation naturelle « Piatra Andreaua », du village Sohodol, d’une superficie de 1ha . En dehors des motifs géologiques spéciales, ici vivent des espèces rares de faunes et flore, il y a des reliques glaciaires qui ont survécu le longue des ères géologiques.

La Réservation Naturelle « Izvoarele Izvarnei », du village Izvarna, d’une superficie de 500 ha, Elle compte quatre grandes sources »izbucuri »(source vauclusian nommé par les villageois «balbaros » ) et les Gorges de Sohodol de Izvarna , avec une flore et une faune endémiques. A la sortie des gorges, pousse « ghimpele »une espèce de plante médicinale.

La Réservation Naturelle « la Grotte Gura Plaiului », du village Topesti, d’une superficie de 10 ha  située au Nord du village Topesti sur le coteau Gura Plaiului.La caverne a une longueur de 150 Km avec une entrée verticale, monument de la nature,qui n’est pas amménagée, n’étant ouverte aux touristes.

 La Réservation Naturelle  « Cotul cu aluni », qui appartient à la ville de Tismana, d’une superficie de 25 ha. Dans la même zone il y a la forêt de châtainiers « Eroni ».

C’est seulement dans cette zone que s’élèvent, sur des aires étendues, le noisetier de Byzance qui a une hauteur comme les autres arbres qui se trouve dans la reservation. Vers le Sud, s’élève le noyer et le marronier comestible, la réservation est voisine de la Forêt « Eroni » . Sur le sommet « Cracul Cotul cu Aluni » s’élève aussi une belle forêt de lilas blanc et rose.

La Réservation Naturelle La Réservtion botanique « Cioclovina » , appartenant à la ville de Tismana, d’une superficie de 12 ha située dans le domain sylvique,UP IV, up :34D,37C,38B ,40B,41B,23D,23B. Voisins : au Nord-peuplement  de hêtres et de sapins, agés entre 60-70 ans, au Sud, la Forêt Pocruia, réservation naturelle, à l’Est peuplement de hêtres et de tilleules, 50-60ans, à l’Ouest un mélange de hêtres, sapins et de divers arbres, 70-150ans, la propriété du Département des Forêts Tismana.

La Réservation Naturelle « La Forêt Tismana-Pocruia, d’une superficie de 51,60 ha,

Où il y a des éspèces de marroniers comestibles( Castanea vesca, Castanea sativa) étant aussi une réservation scientifique et de grainterie ; parfois elles sont mélées avec des espèces de chênes et de hêtres.

La Réservation Naturelle « Cornetul Pocruii », d’une superficie de 70 ha, appartenant à la ville de Tismana, composée de peuplement de chênes pubescents, de fustets et des plantes accompagnantes.

La Réservation Naturelle « La Montagne Oslea » , appartenant à la ville de Tismana et à la commune Pades, d’une superficie de 280 ha. C’est le plus haut sommet des Montagnes Valcan, 1946 m . La crête calcaire, le versant de Sud éscarpé, des prairies d’une diversité florale exceptionnelle, avec des espèces de Nigritella Nigra et Daphne Cnemorum.

 

D’Autres Répères géographiques et touristiques

 

« Steiul Coziei » et « Le Sommet de Tehomir » dans le village Sohodol où l’on a trouvé des formes primitives de civilisation datant du néolitique.

La Pierre Coupée ou »La Pierre de Iorgovan » est un ancien mégalithe classique ayant trois fonctions pratiques distinctes : il indique le défilé Cerna-Jiu, donc le passage vers la Montagne Retezat, aussi la direction Nord et la limitte de deux zones de relief distinctes : la zone de montagne et les coteaux du Plateau Gétique. Le Mégalithe est lié à la légende de Iovan Iorgovan. Il aurait été coupé en deux par son glaive, comme preuve de la durité du métal, avant de couper les têtes du dragon.

Columna Furniei( La Mère)-  un simulacre de mégalithe d’une grande valeur.

Les Menhirs de Gorgan- des monolithes brutes du « Coteau de Gorgan »(51 ha) et « Cornetul Pocruii »(70ha)

Les Clés du Sohodol de Isvarna –qui sont très spéctaculaires, la valée étroite et profonde fait augmenter le débite des eaux d’une façon impressionante.

Aux environs de la ville il y a un grand nombre de grottes, qui ont un important potentiel touristique pour le développement du tourisme de la région. On peut nommer : La Grotte « din bile », la Grotte des haidouk , la Grotte du « pargav » , la Grotte de » Chiciura », la Grotte du Monastère Tismana, la Grotte de l’élévage des truites, la Grotte de Pocruia, la Grotte de Sohodol, la Grotte « Fusteica de la Isvarna », la Grotte des chauve-souris .

 

Des Lieux de Culte

La plus représantative institution de culte de notre localité, Tismana, est sans doute Le Monastère Tismana

Le Monastère Tismana est le plus ancien de Roumanie, sa construction commençant deux siècles avant l’arrivée de Nicodim . A l’endroit où l’on a construit il y avait une église construite vers l’an 1200.Le monastère en pierre prend la place de celui très ancien « fait de tis et à la main » .Le début appartient à VladislavI(Vlaicu-Voda), Basarab(né en 1325, mort en 1377)qui a régné entre 1364 et1377, le fils de Nicolae-Alexandru.

Le Monastère a été términé par les fils Radu I, le fils de Vladislav : Dan I(1383-1386) et Mircea le Vieux(1386-1418). Neagoe Basarab(1512-1521) la couvre de tole en plomb et lui fait don d’un grand plateau en argent en reconnaissance  parce qu’ici il a été sauvé des persécutions de Mihnea le Méchant, en 1509 .

L’église actuelle date de 1541-1542 et ?atei Basarab(1632-1654) refait les murs qui l’entourent  et qui lui donne un aspect de cité.

Il y a encore de nombreuse églises trés anciennes :

1.L’Eglise « Buna Vestire »,à l’entrée du défilé de la Valée de Tismana

2.L’Ermitage » Cioclovina de jos », dattant de l’année 1715 avec des habitations pour les religieuses

3.L’Ermitage Cioclovina de Sus, datant de 1714

4.L’Eglise en bois de la localité Gornovita, datant de 1764

5.L’Eglise de la localité Vânata, de 1714

6.L’Eglise de la localité Sohodol , de 1720

 

Des Musées et des monuments historiques

Le Musée du Costume Populaire De Gorj Tismana, ouvert le 10 Juin 2007, le premier musée du costume populaire du pays de Gorj dans l’histoire du département, ayant des pièces uniques, des costumes populaires du XIX-iem siècle.

Le Musée du Monastère Tismana a été parmi les premiers musées fondés, dans le département Gorj, par l’inititive de la Société « Dorna Tismana »

Le Monument du centre de la ville Tismana qui a été fondé en Aoùt 2002 en souvenir des héros tombés dans la II-ième guerre mondiale

Le Monument du Capitain Ion Neferescu et la Fontaine du Coteau Nereaz, du village Gornovita.